Trempe de l’orge

L’orge est plongé dans l’eau fraîche pendant 10 heures puis ressorti pendant une heure pour le faire égoutter. Pendant cette heure hors immersion, l’orge va aussi s’aérer. Cette étape est indispensable sans quoi l’orge ne supporterait pas le temps total d’immersion et le germe serait asphyxié, le grain serait tué et il pourrirait.

Les cycles d’immersion et respiration seront répétés pendant 2 à 3 jours. Entre chaque cycle, quand le grain s’égoutte, on remplace l’eau de trempe par de l’eau fraîche. Le grain en trempe s’oxyde et libère des substances qui doivent être évacuées avec l’eau, de plus à chaque rinçage le grain est nettoyé des poussières et autres particules indésirables.

Pendant cette étape le grain va absorber l’eau dont il aura besoin plus tard pour germer, sa masse va augmenter, ce sera sur cette information de masse que nous nous baserons pour décider de stopper la trempe.

imageimageimage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *